Actualités

Conférence internationale sur la mise en œuvre du PNDES
28
Fév

PNDES : Le rapport régional annuel 2018 de l’Est présenté

Ce mardi 27 février 2018, s’est tenue à Fada N’Gourma, la session du cadre régional de dialogue consacrée à la revue annuelle 2018 du Plan national de développement économique et social (PNDES) à l’Est.

PNDES : Le rapport régional annuel 2018 de l’Est présentéOrganisée par la Direction régionale de l’économie et de la planification de l’Est (DREP/Est) sous la présidence du colonel Ousmane Traoré, gouverneur de la région de l’Est en présence des corps constitués de la région à Fada N’Gourma, la session du cadre régional de dialogue consacrée à la revue annuelle 2018 du Plan national de développement économique et social (PNDES) s’est tenue ce mardi 27 février 2018.

A l’origine et au terme de son dispositif de mise en œuvre, le plan national de développement économique et social (PNDES) a été opérationnalisé au niveau régional par des plans locaux de développement à savoir, le plan régional et les plans communaux de développement. Par ailleurs, les attentes des populations demeurent immenses. A l’Est, le bilan de la mise en œuvre des plans annuels d’investissement à mi-parcours de l’année 2017 a affiché des taux d’exécution physique et financière insatisfaisants respectivement de 15,87% et 23,21%.

En outre, au regard des goulots d’étranglement identifiés et dans l’optique de parvenir à de meilleurs taux d’exécution, des propositions de pistes de solutions et des recommandations ont été faites.

Cette revue régionale annuelle est un bilan, qui est ressorti en substance du rapport de performance de l’année 2017 note cependant que des « avancées notables ont été enregistrées ». Les taux d’exécution physique et financière ont connu chacun une hausse d’environ 40 points et affichent désormais des valeurs respectives de 59,35% et 74,28%. Mais des résultats « qui restent tout de même moyens, demeurent en deçà des fortes attentes des populations ».

Selon Dère Hien, directeur régional de l’économie et de la planification de l’Est, pour la légitimité de ce rapport, la conduite des différentes revues, fait l’objet d’une méthodologie surtout dans la collecte. En effet, a-t-il dit, ces données sont collectées essentiellement au niveau des 27 collectivités territoriales de la région. « Mais pour le renseignement de certains indicateurs, cette collecte est faite auprès des services techniques.

Au niveau des services techniques dès lors que ces données sont validées, il n’y a pas d’inquiétude. Mais quand il s’agit des données non validées, comme les prévisions de la couverture de besoins céréaliers au niveau de l’agriculture, la structure technique s’abstient de les faire ressortir dans le PNDES », a-t-il expliqué.

Soumaila Sana
Lefaso.net