Actualités

Conférence de Paris pour le financement du PNDES
16
Nov

Coopération Burkina Faso-Japon : De la nécessité de synchroniser le PNDES avec les priorités de la TICAD VI

Présent au Burkina Faso dans le cadre des travaux de la 4ème session des consultations bilatérales entre le Burkina Faso et Japon tenue à Ouagadougou le mardi 15 novembre 2016, le Directeur général Afrique du Ministère japonais des Affaires étrangères a été reçu en audience dans l’après-midi du mercredi 16 novembre 2016 par le Premier Ministre, Paul Kaba THIEBA. Les deux personnalités ont échangé sur les travaux de cette session. Il se dégage une harmonie entre le Plan national de développement économique et social (PNDES) et les priorités de la TICAD VI.

Le Japon entretient des relations bilatérales de longue date avec le Burkina Faso et les deux pays tiennent des rencontres périodiques autour de ces relations. C’est dans ce cadre que le directeur général Afrique du Ministère japonais des affaires étrangères séjourne au « Pays des Hommes intègres ». Les travaux de la 4e session des consultations bilatérales entre le Burkina Faso et Japon se sont tenus à Ouagadougou le mardi 15 novembre 2016, sous la présidence du Premier Ministre Paul Kaba THIEBA.

A travers l’audience qu’il a eue avec le chef du gouvernement burkinabè, Norio MARUYAMA est venu faire le point de la rencontre. « Nous avons eu plusieurs présences ministérielles à cette consultation qui nous a beaucoup honorés. Et je lui ai reporté aujourd’hui ce que nous avons parlé hier et on était très satisfait de cet état de bonne relation que nous avons pu réconforter, reconsolider durant ma visite », a-t-il-déclaré. Le directeur général Afrique du Ministère japonais des affaires étrangères a par ailleurs indiqué que le Japon souhaite pérenniser cette bonne relation établie pendant des décennies avec le Burkina Faso.

  L’initiative du nouveau référentiel pour le développement du Burkina Faso, PNDES, est saluée par la délégation japonaise. Selon elle, le PNDES entre en droite ligne avec les priorités dégagées lors de la 6e Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique TICAD VI tenue en Nairobi au Kenya. D’où la nécessité d’une synchronisation entre le PNDES et la TICAD VI, lors de la 4e session des consultations bilatérales entre le Burkina Faso et le « Pays du Soleil levant ». « Ce que nous avons fait cette fois-ci c’est de synchroniser le PNDES avec les priorités de la TICAD VI. Donc tout ce qui touche aux infrastructures, tout ce qui touche à la santé et tout ce qui touche à la stabilité sociale est un élément de priorité pour nous parce que qu’ils constituent lest trois piliers de la TICAD VI et le PNDES couvre très bien ces trois aspects », a expliqué M. Norio MARUYAMA.

Le diplomate nippon a en outre adressé ses encouragements et félicitations au peuple burkinabè pour son combat qui a abouti à la mise en place d’institutions démocratiques après une période de troubles.

DCI/PM