Catégorie

Dans la Presse

Conférence de Paris sur le PNDES : Paul Thiéba confiant

Pendant des mois, il a sillonné les principales villes du pays pour présenter son « bébé » à la communauté nationale. Maintenant, il est temps pour le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, de trouver de quoi nourrir ce nouveau-né : le plan national de développement économique et social (PNDES). Présent à Paris depuis quelques jours, le chef du gouvernement a tenu une séance de débriefing avec les ministres burkinabè arrivés à la capitale française, dimanche après-midi, pour prendre part à la Conférence des bailleurs de fonds sur le financement du plan.

PNDES/ Conférence de Paris : Paul Kaba Thiéba fait les derniers réglages

A quelques jours de l’ouverture de la conférence des partenaires du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), prévue à Paris les 7 et 8 décembre prochains, le Premier Ministre Paul Kaba Thiéba, entouré d’une importante délégation gouvernementale présente dans la capitale française, ont fait le point, ce soir, de l’état d’avancement des préparatifs de cette importante rencontre.

Lutte contre la pauvreté: le PNDES, un moyen sûr pour le Burkina Faso pour pousser un ouf économique

Le Burkina Faso, un des pays les moins développés de la planète, veut mener une "insurrection contre la pauvreté" grâce à un plan de développement de 23,5 milliards d'euros sur cinq ans, explique le Premier ministre de ce petit État sahélien. "Nous sommes à une période charnière de notre histoire. C'est un programme de vérité, de rupture", affirme dans un entretien à l'AFP Paul Kaba Thiéba à propos de ce "Plan national de développement économique et social" (PNDES).

Programme national du secteur rural (PNSR) : Un outil d’opérationnalisation du PNDES

Ouagadougou a abrité les 24 et 25 novembre 2016, la revue du secteur rural. Placé sous le thème « Actions et mesures nécessaires à la construction d’un secteur rural productif, compétitif et résilient », la rencontre a permis aux participants composés de décideurs politiques, de responsables d’organisations paysannes, de spécialistes de l’agriculture, de l’élevage, de l’environnement, de l’eau et de l’assainissement, ainsi que des chercheurs et des partenaires techniques et financiers, de mener d’intenses réflexions, de poser un diagnostic du secteur rural, et de dégager les axes stratégiques de son développement en vue de la formulation de la deuxième phase du Programme national du secteur rural (PNSR II).

« Les populations ont compris les enjeux du PNDES et la vision du gouvernement » Paul Kaba THIEBA

Le samedi 19 novembre 2016, c’est la région du Centre qui a accueilli la dernière Conférence publique régionale du Premier ministre Paul Kaba THIEBA sur le PNDES. A la maison du peuple à Ouagadougou, la population du Centre s’est fortement mobilisée pour comprendre ce nouveau référentiel de développement, apporter leurs contributions et également porter leurs préoccupations. Le chef du gouvernement dit tirer une grande satisfaction de la mobilisation et de l’intérêt porté par les populations pour ces échanges. Entamées depuis le 10 septembre dernier, les tournées régionales d’explication du Plan national de développement économique et social (PNDES) ont pris fin le samedi dernier dans la région du Centre. C’est la maison du peuple à Ouagadougou qui a abrité l’évènement.

Conférence des partenaires du PNDES : La mission préparatoire satisfaite

A quelques jours de l’ouverture des travaux de la conférence des partenaires du Plan national de Développement économique et social (PNDES) prévus les 7 et 8 décembre 2016 à Paris, le gouvernement du Burkina Faso veut s’assurer que l’organisation sera réussie. Une délégation conduite par le Secrétaire général du premier ministère, Bamory Ouattara, qu’accompagnait son homologue du ministère de l’économie et des finances, Séglaro Abel Somé, vient de séjourner dans la capitale française. Séances de travail avec l’ambassade du Burkina Faso à Paris, mais aussi avec les fonctionnaires de la Banque mondiale, dont le représentant résident à Ouagadougou, Cheick Fantamady Kanté, reconnaissance des lieux de la conférence, ont ponctué le menu du séjour de la délégation.

PNDES : Le ministère de l’économie identifie ses défis

Le ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID) a organisé ce lundi 21 novembre 2016 à Ouagadougou, sa deuxième session du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM). Elle est placée sous le thème, « la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) : enjeux et défis pour le MINEFID dans l’atteinte de ses objectifs ».

PADEL : Un programme ambitieux et novateur pour combattre la pauvreté au Burkina

Au cours de la cérémonie de célébration, en différé, de la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, à Dori, le 18 oactobre 2016, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé au lancement officiel du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL). D’un coût global de 339 milliards de francs CFA, cet ambitieux programme se veut une traduction concrète du PNDES (Plan national de développement économique et social) au niveau local. Il a pour objectif de combattre l’extrême pauvreté au Burkina, mais aussi et surtout booster le développement local.

PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

Après avoir fait le tour des 12 autres régions du pays des hommes intègres, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a rencontré les forces vives de la région du Centre ce samedi 19 novembre 2016. Dans cette cuvette de la Maison du peuple, le Chef du gouvernement a expliqué le pourquoi du Plan national de développement économique et social (PNDES) et a pris acte des avis et contributions des uns et des autres.

La Coordination des associations du Centre à l’école du PNDES

Le processus d’explication du Plan national de développement économique et social (PNDES) se poursuit. Ce samedi 19 novembre 2016, c’était au tour de la Coordination des associations et mouvements pour la vulgarisation du programme du président (CAMVPP) de bénéficier à travers une conférence publique d’échanges directs avec le premier ministre à la maison du peuple de Ouagadougou.