Actualités

Conférence des Partenaires du Burkina Faso pour le financement du PNDES

Burkina Faso: à Paris, le secteur privé répond à l’appel du PNDES

Après les 12,7 milliards d'euros promis au Burkina Faso par ses partenaires techniques et financiers ce mercredi 7 décembre 2016, c'était au tour du secteur privé, jeudi, de participer aux projets du Plan national de développement économique et social du gouvernement burkinabè, le PNDES. Infrastructures, énergie, sanitaire et social, agriculture voire nouvelles technologies, les chantiers ne manquaient pas. A l'issue de la dernière journée de la conférence à Paris, c'est finalement près de 15 milliards d'euros qui ont été promis sous forme d'investissements.

« Burkina is back and opened for business », Paul Kaba Thiéba

La deuxième journée de la Conférence des partenaires pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES) est consacrée au secteur privé. Pour son discours d’ouverture des travaux, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a annoncé le retour du Burkina sur la scène des affaires. « Burkina is back and opened for business », a-t-il lancé dans une salle pleine d’investisseurs.

PNDES : L’Union européenne renforce son soutien au Burkina Faso avec 800 millions d’euros

M. Neven Mimica, Commissaire européen pour la coopération internationale et le développement, est aujourd’hui à Paris pour participer à la Conférence internationale sur le Burkina Faso pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES). Le Plan national pour le développement économique et social jette les bases pour la mise en œuvre des objectifs du nouveau gouvernement à l’horizon 2020.

PNDES : Mobiliser l’ensemble des acteurs autour du financement du Programme

La Conférence des partenaires du Burkina Faso sur le financement du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) se tiendra les 7 et 8 décembre 2016 à Paris. Après avoir démontré sa capacité de résilience politique suite aux évènements d’octobre 2014, le Burkina Faso s’est doté d’un nouveau référentiel de développement à travers lequel seront fédérées toutes les interventions de l’Etat, des partenaires techniques et financiers, du secteur privé pour la période 2016-2020.

Conférence de Paris sur le PNDES : Paul Thiéba confiant

Pendant des mois, il a sillonné les principales villes du pays pour présenter son « bébé » à la communauté nationale. Maintenant, il est temps pour le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, de trouver de quoi nourrir ce nouveau-né : le plan national de développement économique et social (PNDES). Présent à Paris depuis quelques jours, le chef du gouvernement a tenu une séance de débriefing avec les ministres burkinabè arrivés à la capitale française, dimanche après-midi, pour prendre part à la Conférence des bailleurs de fonds sur le financement du plan.

PNDES/ Conférence de Paris : Paul Kaba Thiéba fait les derniers réglages

A quelques jours de l’ouverture de la conférence des partenaires du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES), prévue à Paris les 7 et 8 décembre prochains, le Premier Ministre Paul Kaba Thiéba, entouré d’une importante délégation gouvernementale présente dans la capitale française, ont fait le point, ce soir, de l’état d’avancement des préparatifs de cette importante rencontre.

Lutte contre la pauvreté: le PNDES, un moyen sûr pour le Burkina Faso pour pousser un ouf économique

Le Burkina Faso, un des pays les moins développés de la planète, veut mener une "insurrection contre la pauvreté" grâce à un plan de développement de 23,5 milliards d'euros sur cinq ans, explique le Premier ministre de ce petit État sahélien. "Nous sommes à une période charnière de notre histoire. C'est un programme de vérité, de rupture", affirme dans un entretien à l'AFP Paul Kaba Thiéba à propos de ce "Plan national de développement économique et social" (PNDES).

Programme national du secteur rural (PNSR) : Un outil d’opérationnalisation du PNDES

Ouagadougou a abrité les 24 et 25 novembre 2016, la revue du secteur rural. Placé sous le thème « Actions et mesures nécessaires à la construction d’un secteur rural productif, compétitif et résilient », la rencontre a permis aux participants composés de décideurs politiques, de responsables d’organisations paysannes, de spécialistes de l’agriculture, de l’élevage, de l’environnement, de l’eau et de l’assainissement, ainsi que des chercheurs et des partenaires techniques et financiers, de mener d’intenses réflexions, de poser un diagnostic du secteur rural, et de dégager les axes stratégiques de son développement en vue de la formulation de la deuxième phase du Programme national du secteur rural (PNSR II).

« Les populations ont compris les enjeux du PNDES et la vision du gouvernement » Paul Kaba THIEBA

Le samedi 19 novembre 2016, c’est la région du Centre qui a accueilli la dernière Conférence publique régionale du Premier ministre Paul Kaba THIEBA sur le PNDES. A la maison du peuple à Ouagadougou, la population du Centre s’est fortement mobilisée pour comprendre ce nouveau référentiel de développement, apporter leurs contributions et également porter leurs préoccupations. Le chef du gouvernement dit tirer une grande satisfaction de la mobilisation et de l’intérêt porté par les populations pour ces échanges. Entamées depuis le 10 septembre dernier, les tournées régionales d’explication du Plan national de développement économique et social (PNDES) ont pris fin le samedi dernier dans la région du Centre. C’est la maison du peuple à Ouagadougou qui a abrité l’évènement.

Conférence des partenaires du PNDES : La mission préparatoire satisfaite

A quelques jours de l’ouverture des travaux de la conférence des partenaires du Plan national de Développement économique et social (PNDES) prévus les 7 et 8 décembre 2016 à Paris, le gouvernement du Burkina Faso veut s’assurer que l’organisation sera réussie. Une délégation conduite par le Secrétaire général du premier ministère, Bamory Ouattara, qu’accompagnait son homologue du ministère de l’économie et des finances, Séglaro Abel Somé, vient de séjourner dans la capitale française. Séances de travail avec l’ambassade du Burkina Faso à Paris, mais aussi avec les fonctionnaires de la Banque mondiale, dont le représentant résident à Ouagadougou, Cheick Fantamady Kanté, reconnaissance des lieux de la conférence, ont ponctué le menu du séjour de la délégation.

PNDES : Le ministère de l’économie identifie ses défis

Le ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID) a organisé ce lundi 21 novembre 2016 à Ouagadougou, sa deuxième session du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM). Elle est placée sous le thème, « la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) : enjeux et défis pour le MINEFID dans l’atteinte de ses objectifs ».

PADEL : Un programme ambitieux et novateur pour combattre la pauvreté au Burkina

Au cours de la cérémonie de célébration, en différé, de la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, à Dori, le 18 oactobre 2016, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé au lancement officiel du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL). D’un coût global de 339 milliards de francs CFA, cet ambitieux programme se veut une traduction concrète du PNDES (Plan national de développement économique et social) au niveau local. Il a pour objectif de combattre l’extrême pauvreté au Burkina, mais aussi et surtout booster le développement local.

PNDES : Paul Kaba Thieba met en confiance les forces vives du Centre

Après avoir fait le tour des 12 autres régions du pays des hommes intègres, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a rencontré les forces vives de la région du Centre ce samedi 19 novembre 2016. Dans cette cuvette de la Maison du peuple, le Chef du gouvernement a expliqué le pourquoi du Plan national de développement économique et social (PNDES) et a pris acte des avis et contributions des uns et des autres.

La Coordination des associations du Centre à l’école du PNDES

Le processus d’explication du Plan national de développement économique et social (PNDES) se poursuit. Ce samedi 19 novembre 2016, c’était au tour de la Coordination des associations et mouvements pour la vulgarisation du programme du président (CAMVPP) de bénéficier à travers une conférence publique d’échanges directs avec le premier ministre à la maison du peuple de Ouagadougou.

Conférence des partenaires du Burkina Faso : l’engagement réitéré du PNUD à financer le PNDES

Le Premier Ministre a reçu en audience le jeudi 17 novembre 2016, Madame Helen CLARK, administrateur du Programme des Nations-unies pour le Développement (PNUD). Les échanges ont porté sur le PNDES, notamment la Conférence des partenaires du Burkina Faso prévu en décembre 2016 à Paris. La diplomate onusienne a traduit l’engagement de son institution pour la mobilisation des ressources lors de la rencontre de Paris.

Coopération Burkina Faso-Japon : De la nécessité de synchroniser le PNDES avec les priorités de la TICAD VI

Présent au Burkina Faso dans le cadre des travaux de la 4ème session des consultations bilatérales entre le Burkina Faso et Japon tenue à Ouagadougou le mardi 15 novembre 2016, le Directeur général Afrique du Ministère japonais des Affaires étrangères a été reçu en audience dans l’après-midi du mercredi 16 novembre 2016 par le Premier Ministre, Paul Kaba THIEBA. Les deux personnalités ont échangé sur les travaux de cette session. Il se dégage une harmonie entre le Plan national de développement économique et social (PNDES) et les priorités de la TICAD VI.

Consultations bilatérales Burkina-Japon : Pour une mise en cohérence des projets et programmes japonais avec le PNDES

La 4ème session des Consultations bilatérales Burkina Faso – Japon se tient ce 15 novembre 2016, à Ouagadougou. Organisée sous la forme d’un séminaire gouvernemental présidé par le premier ministre Paul Kaba THIEBA, cette rencontre vise à consolider la coopération entre les deux pays et promouvoir un partenariat gagnant-gagnant. Plus spécifiquement, ces consultations ont pour objectif de créer une synergie d’actions pour une mise en cohérence des projets et programmes japonais avec le Plan national de développement économique et social (PNDES).

Financement des projets structurants du PNDES : Le secteur privé national promet jouer pleinement sa partition

En prélude à la conférence des partenaires du Burkina sur le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES) à Paris en décembre prochain, le premier ministre Paul Kaba Thiéba a rencontré les acteurs du secteur privé national, le 14 novembre 2016, à Ouagadougou. Objectif : échanger sur les projets structurants du PNDES. Après plus de deux heures d’échanges, les représentants du secteur privé ont promis jouer pleinement leur partition. Avec les techniciens du ministère de l’économie et des finances, ils se sont donné rendez-vous dans une semaine pour discuter « des annonces précises, concrètes et finalisées ».

Conférence des partenaires du Burkina Faso : La participation du secteur privé burkinabè fortement attendue

Parce qu’il constitue un acteur clé dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES), le secteur privé est courtisé pour une participation à la Conférence des partenaires du Burkina Faso en décembre prochain à Paris en vue de mobiliser les ressources au financement du nouveau référentiel de développement burkinabè. Le Premier Ministre, Paul Kaba THIEBA a rencontré, le lundi 14 novembre 2016, les acteurs de ce secteur pour échanger autour des projets structurants qui feront l’objet de discussion lors des échanges de Paris. Les représentants de plusieurs structures du secteur privé ont massivement pris part à cette rencontre et se sont engagés à être aux côtés du gouvernement pour le succès de la Conférence des partenaires du Burkina Faso.

Conférence des partenaires du Burkina Faso à Paris : le secteur privé sollicité par le gouvernement

Le Premier Ministre, Paul Kaba THIEBA a rencontré, le lundi 14 novembre 2016 à Ouagadougou, les acteurs du secteur privé pour échanger autour des projets structurants inscrit dans le PNDES, le nouveau cadre d’orientation du développement. Cette rencontre fait suite à celle tenue de septembre 2016 au cours de laquelle, le premier ministre avait présenté le PNDES aux acteurs du monde économique.

La Banque africaine de développement s’engage à apporter un « appui significatif » au Burkina

La conférence des partenaires du Burkina pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES) se tiendra à Paris, en France, les 07 et 08 décembre 2016. En prélude à cette rencontre, le gouvernement burkinabè rencontre des partenaires techniques et financiers susceptibles de l’accompagner. C’est dans ce cadre que le premier ministre, Paul Kaba Thiéba a effectué une visite de travail au siège de la Banque africaine de développement (BAD), le 11 novembre, à Abidjan, en Côte d’Ivoire. A l’issue de la rencontre, l’institution bancaire s’est engagée à participer à la table ronde de Paris, mais aussi à appuyer notre pays dans les secteurs stratégiques.

Financement du PNDES : Le Burkina assuré du soutien de la Côte d’Ivoire

En visite d’amitié et de travail en Côte d’Ivoire, le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, a été reçu en audience, le 11 novembre 2016, par le président Alassane Ouattara. Les deux personnalités ont discuté de la prochaine table ronde des bailleurs de fonds que le Burkina organise à Paris en début décembre, pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES). Au sortir de cette audience, Paul Kaba Thièba s’est dit rassuré quant au soutien de la Côte d’Ivoire et sa participation à cette rencontre de Paris.

Le PNDES expliqué aux députés

Le Plan national de développement économique et social (PNDES), référentiel de développement du Burkina sur la période 2016-2020, a été officiellement présenté aux élus nationaux, au cours d’une séance plénière à l’hémicycle, le 19 octobre 2016. Initialement annoncé, le premier ministre s’est finalement fait représenter par le ministre de l’économie, des finances et du développement, Hadiza Rosine Coulibaly/Sori. Après une synthèse du document, elle a dû faire face à une flopée de questions et commentaires de tous ordres des députés sur le document. Cette étape intervient à la veille de la conférence des partenaires prévue à Paris, les 07 et 08 décembre prochains.

Conférence des partenaires pour le financement du PNDES : « Side Event » sur le Burkina Faso à Washington DC

En marge des assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale du 03 au 09 octobre 2016, Madame Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI, Ministre de l’économie, des finances et du développement (MINEFID) du Burkina Faso a présenté aux partenaires techniques et financiers le nouveau référentiel de développement burkinabé du pays qui va couvrir la période 2016-2020 lors d’une rencontre qui s’est tenue le mardi 04 octobre 2016 à Washington DC.

Campagne de communication sur le PNDES : la région du Sud-Ouest était à l’honneur le samedi dernier

Le samedi 24 septembre 2016, le Premier ministre a communié avec la population de la région du Sud-Ouest. Dans l’amphithéâtre de l’Ecole Nationale de l’Enseignement du Primaire (ENEP) de Gaoua, Paul Kaba THIEBA a expliqué les trois axes (amélioration de la gouvernance, celle du capital humain et la transformation structurelle de l’économie) du nouveau référentiel de développement de notre pays qu’est le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). Ses interlocuteurs ont saisi cette opportunité d’échanges pour exprimer les préoccupations qui sont les leur.

Le Premier ministre éclaire la lanterne des populations de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Ouest

Le Premier ministre son Excellence Monsieur Paul Kaba THIEBA a animé deux conférences publiques sur le Plan national de développement économique et social (PNDES) : l’une le 17 septembre 2016 à Dédougou, chef-lieu de la région de la Boucle du Mouhoun et l’autre le lendemain 18 septembre 2016 à Koudougou, chef-lieu de la région du Centre-Ouest. L’objectif de ces deux rencontres était d’expliquer les tenants et les aboutissants de ce nouveau référentiel aux populations de ces deux régions et de susciter leur adhésion à sa mise en œuvre.